AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 
Partagez | .
 

 L'école de la réflexion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yumemo
Pousse de Riz
avatar


Messages : 76
Date d'inscription : 13/12/2013

Profil AoW
Ecole: Royal Guard
Talent: polyvalence et diplomatie
Métier: servante de Bouddha

MessageSujet: L'école de la réflexion.   Jeu 26 Déc - 14:04

Ah, étant enfant mon rêve était de devenir musicienne, mais on ne le devient pas seulement en jouant des airs mélodieux.
Un beau jour, pendant le marché de Chengdu, j'eus une chance du destin en rencontrant An Yiran, qui me voyant avec mon instrument de basse qualité m'interpella sans hésitations !

-"Bonjour jeune artiste" commença-t-elle, puis elle poursuivie par une phrase qui m'était alors incompréhensible "Est-ce que le vent souffle dans ton Zither tel qu'il fasse trembler les flots et éteignent le feu brûlant le bois et ainsi protège la Terre ?"
Ne savant quoi lui répondre, je sortis mon Zither, et tout en lisant ma dernière composition, je lui tint un air emportant.
Elle ma parût conquise à première vue, mais lorsqu'elle répliqua :
-"C'est bien ce que je craignais..." Tout en disant ses mots, elle s'éloignait de moi.
Brusquée par la situation, je pris la décision de la suivre.

Elle s'installa sur une pagode au dessus de l'eau et commença à regarder le courant. Je décidais de me rapprocher discrètement, un petit chemin fait de pierres espacées d'eau menait à cette pagode ... mais lors de la traversée de la troisième, mon pied se coinça dans une entaille rocheuse, tout en tombant, je poussais un cri très bruyant, ce qui alarma Cette dame.
La suite je ne m'en rappelle guère, mais on m'a dit qu'évanouie, An m'emmena chez le médecin, et je me rétablie rapidement.

Elle me regarda en se moquant et me dit :

-"En tout cas tu aimes bien tomber sur la Terre ..."
J'avais un goût amer à l'entendre dire ça mais elle me pris la main, tendis une bourse au docteur et m'emmena dans sa Famille : Huanhuan.
Elle me relança : -"maintenant je vais pouvoir t'enseigner ce que l'on dit sur la musique."

Tout étonnée, je l'écoutais les yeux grands ouverts, elle continua en disant :
-"Tu ne le sais donc pas, mais il existe cinq éléments en notre monde dit "Wuxing". Le premier est "jin" le métal ou le vent, symbole de base en musique et le plus fort. Le second est "mu" le bois, il est en concurrence avec "shui" l'eau car ce sont deux éléments à très grande valeur. Le feu, dit "huo" est incontrôlable pour tout bon musicien, seul les âmes les plus impures
sont capables de maîtriser cette mélodie. Et pour finir tout les éléments finissent sur un seul être commun "tu" la Terre. Ainsi tu peux comprendre que l'on peut faire des associations entre les éléments pour créer des mélodies. Les plus belles mélodies du monde émergent des cinq éléments combinés."


Tout me parut claire, mais comment jouer à partir des éléments ? c'était la question que je me suis posée sur le moment mais elle mit fin à mes interrogations :
-"Pour jouer d'un élément il faut le comprendre, et il faut réfléchir pendant des jours pour comprendre son style et le maîtriser."

Elle pointa du doigt un homme de sa famille en train de méditer, je compris que ce fut mon tour, elle me donna cependant un livre sur "jin" et me laissa à mes occupations.

Lors de ma méditation, et de ma lecture tout me semblait moins brouillé, tout prenait forme. La semaine d'après je retournais la voir, elle me dit avec patience :
-"Bien désormais tu maîtrise le vent, mais sais-tu d'où il provient ?"
Cette question est l'essence même de la réflexion sur le vent, je lui répondit
-"Le vent ne peut provenir, il surgit de nulle part, il se déplace comme bon lui semble, s'envole et revient la journée d'après ..."

Elle fut drôlement surprise de ma réponse, et me dit une chose :
-"Mais alors, si nous ne pouvons savoir d'où vient le vent, comment pouvons nous jouer des mélodies basiques à la perfection ?"
je lui relançais :
-"La patience est maîtresse de tout acte, et tel le vent, il faut savoir le saisir pendant son apparition."

Elle leva sa main, comme pour me punir ...
Mais elle me donna une tape amicale et me dit :
-"Trouve le livre de la Terre, désormais tu dois apprendre le plus difficile, on m'a dit que certains shaolins possèdent ce livre ancien et compliqué, mais ne s'en servent que pour le combat".

Je repartis en soulevant mon Zither, et en saluant mon maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumemo
Pousse de Riz
avatar


Messages : 76
Date d'inscription : 13/12/2013

Profil AoW
Ecole: Royal Guard
Talent: polyvalence et diplomatie
Métier: servante de Bouddha

MessageSujet: Re: L'école de la réflexion.   Sam 11 Jan - 0:43

Après mûre réflexion, et en ayant donné sa connaissance à une certaine Ishizami, Je lu un parchemin des Shaolins de Suzhou, qui m'ayant prêté leur savoir, m'ont donné la connaissance de la Terre.

Je m'en retourne donc voir ma maîtresse, qui me repousse subitement. Je tombais dans l'eau entraînant le parchemin avec moi.
Elle me repris par ma patte de loup, et me dis bien maintenant que tu n'as plus ce parchemin tu peux m'annoncer ta réflexion plus purement.

Tout étonnée, je ne savais que répondre, elle me posa une question :
-"qu'as-tu lu, qu'as tu ressenti ?"
Je lui fit entendre que je n'avais rien compris.
Elle me repris : -"Et bah ne t'ai-je pas déjà dis que la Terre était la cumulation de tout les éléments ?"

Je fut éclairé au moment ou je vis le parchemin brûlé d'une flamme violette au fond du lac, comment était-ce possible, je n'en savais rien ...

Je lui rétorquais donc : -"Et bien, La terre n'es effective que si les quatre éléments sont combinés avec justesse, vous m'avez poussé d'une manière singulière grâce au vent, le parchemin, lui même issu des fruits des arbres, est tombé dans l'eau pour ensuite bruler ..."

Elle me repris encore une fois : -"Tu ne m'as guère l'air convaincu pour le feu, ce sera d'ailleurs ta prochaine étape, il n'y a que dans l'ombre que l'on trouve le feu souviens-toi de ce proverbe !"

Je fis donc de brèves recherches ... Elles aboutirent aux cinquième passant, qui me répondit : -"La blissful Valley, ma chère, la Blissful Valley ..."
Je lui tint un remerciement, et courut retrouver les personnes de Cette vallée des ombres ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'école de la réflexion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» recherche d'école de trial
» Capo, l'école de l'humilitée...
» flexion de nuque monté
» Exploit de l'école de cyclisme au TOP 40
» SOULAIRE ET BOURG (école de vélo)
Panneau de contrôle
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ōkami :: Les terres de Jianghu (Forum RP) :: Le panthéon des Héros-