AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 
Partagez | .
 

 L'assassin aux mains de jade.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stoor
Bambou Rigide
avatar


Messages : 138
Date d'inscription : 17/12/2013

Profil AoW
Ecole: Confrérie Tang
Talent: Calligraphie
Métier: Joaillier

MessageSujet: L'assassin aux mains de jade.   Sam 15 Fév - 16:35

CHAPITRE 1 :
En quête d'une origine.


J’ai passé toute mon enfance dans le cadre de vie agréable que m’offrit Chengdu, cette ville prospère de la région du sud. L’homme qui prit soin de moi, celui que j’appelais « Père » n’était en vérité pas de ma famille. Mes parents étant décédés, c’est lui qui me recueillit et m’éleva. Gu Chen de son nom, ouvrit une petite étale dans laquelle il vendait au début quelques babioles puis du thé très parfumé. Lui étant redevable, je l’aidai à servir ses clients qui affluaient de plus en plus, plutôt que de flâner dans les ruelles de la cité ou de m’amuser avec les enfants de mon âge.



Quand je devins plus robuste et plus âgé, il m’apprit les rudiments du Kung Fu et m’incita à intégrer une des huit grandes écoles influentes du Jianghu. Je ne voulus pas partir trop loin de mon protecteur, ainsi je rejoignis la Confrérie Tang. Ils m’apprirent à me défendre, puis à me battre, à vaincre et enfin à tuer. Je deviens en 6 ans un assassin reconnu parmi les membres de la Confrérie, bien que je ne sois pas le meilleur.



Mon apprentissage à la Confrérie achevé, je décidai de rendre visite à Gu Chen. Lorsque qu’il m’aperçut, je vis son visage s’éclaircir, s’émerveiller. Les retrouvailles furent magnifiques et il m’invita à passer la nuit dans mon ancienne demeure. Lors du diner il m’apprit énormément sur mon origine. Tout au long du repas, il narra un terrible récit, celui de ma vie :
« Seuls les anciens de Jinling se souviennent de cette époque. C’était il y a une vingtaine d’années, aux débuts de la guerre. Jinling, ville impériale, bien que fortifiée était sujette à de nombreux assauts orchestrés par les disciples de la Vallée des ombres. Les assaillants étaient d’une extrême violence : ils pillaient, brûlaient, tuaient tout sur leur passage. Ainsi était le quotidien effrayant des habitants de cette ville, le quotidien de tes parents.



Ton père était l’assistant du meilleur artisan de la région et ta mère quant à elle consacrait la majorité de son temps aux besoins de ses voisins. Ils vivaient dans une modeste maison à l’est de la ville et étaient jusqu’alors heureux.
Ils quittèrent notre monde peu de temps après ta naissance. Aujourd’hui personne ne sait précisément ce qui se passa cette nuit-là mais tout le monde reste unanime : ce fut un massacre, les disciples de Blissful mirent la ville à feu et à sang à une vitesse déconcertante ! »



Je pris conscience que je dois aujourd’hui ma vie à Gu Chen, celui qui fut jadis notre voisin à Jinling et qui prit la fuite en me sauvant des flammes qui dévoraient notre quartier pour m’emmener à Chengdu. Je pris conscience que mes parents, innocents, avaient été assassinés sauvagement. Je pris alors conscience de la nature de l’aura qui m’anime, du but que je devais me fixer et du destin auquel j’étais lié.
La nuit passée, je fis mes adieux et le serment que je vengerai mes parents quel qu’en soit le prix !


CHAPITRE 2 :
La noirceur du cœur de Stoor : "Quand la Justice ne peut rien faire contre le Mal, le Mal devient ma Justice".


Ce matin là, avant de me présenter au manoir principale du Château des Saules Ivres, j'étais allé à la source du mont Emei pour retrouver mon amante, Phalène, et me prélasser dans l'eau tiède et parfumée de cet endroit merveilleux en sa compagnie.



Arrivé au point de rendez-vous je cherchai celle que j'aimais mais cette dernière ne semblait pas encore là. Après quelques minutes, impatient, je décidai de prendre un peu de hauteur pour guetter l'arrivée de ma bien aimée. Je ne vis rien, si ce n'est quelques vêtements que je cru reconnaître. Persuadé qu'elle s'était cachée pour me faire une surprise, je descendis de mon perchoir pour la rejoindre discrètement et la surprendre. Mais quelle fut ma surprise quand je découvris son corps nu, froid et sans vie reposant sur l'herbe, derrière les roseaux.



Un motif qui m'était inconnu avait été scarifié dans son dos. Un frisson d'horreur me parcouru l'échine et me tétanisa. Je demeurai incapable de bouger, de crier. Une larme perla puis glissa sur ma joue, et au même moment, les tristes souvenirs de la mort de mes parents réapparurent des entrailles de ma mémoire. Je pensais ne plus avoir à pleurer de perte si lourde, j'avais été persuadé par mes maîtres Tangs que plus jamais je ne perdrai d'être cher. Lorsque je me résolu enfin à appeler de l'aide, ces pensées me torturaient toujours. Pourquoi elle ? Pourquoi n'ai-je pas pu la protéger ?...

Au banquet du soir, ma bouche resta scellée ; aucun mot n'en sorti et aucune nourriture n'y entra. Ma nuit fut tout aussi exécrable et tourmentée par d'horribles cauchemars. C'est lors de celle-ci que mon âme a changé.

Le lendemain, je rendis visite à mon frère Yarisa, ce disciple de la Cour des Arts qui est à la tête du clan Chuanqi dans lequel était Phalène. Je voulais des informations, je voulais découvrir qui l'avait tuée. Yarisa me dit qu'il ne savait rien de cette affaire, mais me recommanda d'aller voir les geôliers, les hommes de lois du Jianghu.



J'entrepris alors de me rendre à Chengdu pour rencontrer ces personnes et approfondir mon enquête. Arrivé dans leur office, je leur posai quelques questions, mais je n'eus pour unique réponse : "Nous devons nous occuper de sujets sensiblement plus graves que de vulgaires crimes ruraux". J'étais dépité, même la justice ne pouvait rien faire pour moi.

Je m'isolai alors pour le reste de la journée dans les montagnes de la Confrérie. Anéanti, je m'assoupi soudainement. Ma courte nuit de la veille et les fortes émotions m'avaient tellement fatigué que je n'avais même pas senti le rôdeur qui m'avait suivi jusque ici. Me voyant allongé sur le sol, il tenta de m'alléger de ma bourse, mais ses gestes furent trop brusques et imprécis et il ne manqua pas de me réveillé.



Je ne mis pas plus de trois secondes pour le maîtriser. En passant dans son dos pour le saisir et le soumettre, j'aperçu un symbole qui me sembla familier dans le creux de son cou. Mon sang se glaça. Il portait la marque qui avait salit le dos de Phalène. Je me mis alors à crier pour qu'il m'en dise plus, mais plus je criais plus il souriait, plus je le frappais plus il rigolait ! Je perdis mon sang froid, sortis ma lame de son fourreau et la lui enfonça violemment dans le cou... Je venais de tuer une personne, d'ôter la vie sans mandat, sans raison, d'abattre une personne pouvant m'en apprendre davantage sur l'assassinat de mon amante.

J'ai souvent été tenté par le mal mais j'ai toujours su résister au profit de la justice. Mais maintenant que j'ai du sang sur les mains, maintenant que le bien ne peut rien pour moi, ma justice devient le mal ! Et mon âme se remplit peu à peu de la noirceur du monde.

Des lors, j'attaque, je kidnappe, je frappe, je dérobe, je torture et je tue chaque personne susceptible d'appartenir à ce groupe d'assassins.


CHAPITRE 3 :
La fuite du Tang.



Dernière édition par Stoor le Mer 7 Jan - 13:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.awbarre.com/index.php?ref=18381
Stoor
Bambou Rigide
avatar


Messages : 138
Date d'inscription : 17/12/2013

Profil AoW
Ecole: Confrérie Tang
Talent: Calligraphie
Métier: Joaillier

MessageSujet: Re: L'assassin aux mains de jade.   Ven 28 Mar - 21:57

FIN :
Le dernier acte de l'assassin.


Toute mon histoire n'a même pas pu être écrite, pourtant il me semble que l'oracle de la Chine profonde disait vrai. Ma fin approche, je vais mourir...

Aeroc raconte :

"Je l'ai vu, il marchait paisiblement dans les rues de Chengdu, comme à son habitude il passa à l'atelier pour me saluer. Mais ce soir là, il en sorti brutalement en criant qu'il avait aperçu une des cibles qui figurait sur ça fameuse liste. Vous devez la connaitre, cette liste sur laquelle il note "Qui doit mourir". Non ?

Dehors je ne vis rien, mais seuls le cri et le dernier souffle d'une femme me firent comprendre que le survivant de cette mise à mort était mon maître. Pourtant je crois que c'est cette dernière mise à mort qui lui fut fatale...

Un groupe de guerrier du même clan que la dernière victime de Stoor apparu. Ils n'étaient pas nombreux, mais féroces et avides de vengeance. L'un d'entre eux s'approcha et défia Stoor. Il ne payait pas de mine et j'aurais parié gros sur Stoor... pourtant le Nomade eut raison de lui et le laissa sans vie sur les pavés froids de cette rue, en plein Chengdu."

Stoor perdit la vie et rejoignis Phalène sa bien aimée dans le royaume des morts, tout comme l'oracle l'avait prédit. Laissant les quelques amis qui lui restait dans le clan, sans un adieu. Il emporte dans sa tombe tous ses secrets, il emporte dans sa tombe ses trésors.

Aeroc quant à lui, décida de quitter Chengdu, quitter la Chine. Il rejoindra Yarisa, le frère de Stoor, qui avait quitté la Chine pour de nouveaux horizon.

Ce soir était le dernier soir où vous auriez pu croiser Stoor. Désormais il est parti et ne reviendra plus.


Rideau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.awbarre.com/index.php?ref=18381
Yuan Yun
Louveteau Sauvage
avatar


Messages : 479
Date d'inscription : 17/02/2014

Profil AoW
Ecole: Emei
Talent: Si j avais des fouets....
Métier: Cuisine et Agricultrice

MessageSujet: Re: L'assassin aux mains de jade.   Sam 29 Mar - 9:32

Yuan yun une jeune Emei apprit au détour d'une rue qu'un combat sanglant avait eu lieu la nuit dernière dans les rues de Chengdu.

D'après la description de la victime , Elle eu un pincement en cœur en serrant fortement le collier qu'elle portait a son cou, un cadeau que lui avait fait le tang répondant au nom de Stoor,car elle n'en doutait pas c'était bien lui.

Elle se souviendra ses paroles lors de son intégration dans le clan:
"Jeune femme vêtue de la couleur des fleurs de cerisiers acceptez en gage de bienvenue cette "Âme florale de la lune froide".
Il lui offrit un magnifique collier.
Yuan yun en fut embarrassée de plaisir  étant Emei elle ne savait trop comment accepter le cadeau de cet homme, mais elle était une femme avant tout.

Au retour au chateau du clan Okami ce matin...
les gens purent voir encore un fait étrange :les larmes qui coulaient des yeux d' Emei étaient de sang..
Elle mumurait seule pour elle-même tout serrant de sa main droite le collier quelle portait au cou.
Un léger sourire aux lèvres, pour elle même elle murmurait:
"Ame Florale de la lune froide"...
"Reposez en paix homme mystérieux votre cœur n'était pas si noir que cela..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stoor
Bambou Rigide
avatar


Messages : 138
Date d'inscription : 17/12/2013

Profil AoW
Ecole: Confrérie Tang
Talent: Calligraphie
Métier: Joaillier

MessageSujet: Re: L'assassin aux mains de jade.   Dim 13 Avr - 7:02

POSTLUDE :
Une seconde chance.

Lorsque j’arrivai au pavillon dans lequel se situait ma chambre afin de prendre quelques affaires, Aeroc m'interpella. Nous nous assîmes sur mon lit et il me donna tous les détails de son périple qui lui permis de m’offrir un sursis à la mort.

Aeroc prit part à mes obsèques. Comme je n’avais pas beaucoup d’amis, cet instant de recueillement fut très simple mais plein d’émotions. Tellement que Aeroc ne voulut pas me laisser partir pour toujours.
Chez les Wudang, on raconte qu’il existe une source d’eau si pure qu’elle aurait la capacité de régénérer un corps et même de lui redonner vie. Il semblerait que ça ne soit qu’une légende mais lorsque l’espoir d’une personne est amoindri, celle-ci se laisserait aisément tenter par les mythes. Aeroc entreprit donc d’enquêter afin de révéler cette source.
Il commença par chercher des informations dans les manuscrits de la bibliothèque Wudang. Les livres ne lui apprirent rien de plus cependant la rencontre qu’il fut entre les étagères lui permit de poursuivre sa quête. En effet, la jeune taoïste qui répondait au nom de Guiyin, lui recommanda d’aller à l’auberge de Luoyang, les anciens qui s’y trouvaient pourraient le renseigner.



Cette auberge est aussi célèbre pour ses serveuses que pour les rumeurs, les ragots et les légendes qui y naissent. Il est vrai que la boisson servie là bas est de bonne qualité et que l’alcool a tendance à délier les langues. Aeroc se fit servir un grand verre de lait de chèvre - la morale de son école lui interdisant les breuvages alcoolisés - et s’installa à une table où se trouvaient déjà quatre hommes d’âges avancés qui lui semblèrent particulièrement bavards. Il s’avéra que ces bougres étaient des vétérans de la garde de la forteresse des Douze Bastions. Ils lui parlèrent d’une grotte qui se trouvait dans la région de la Confrérie Tang, justement non plus de la forteresse qu’ils servirent jadis. Ils ne furent pas certains qu’il s’agissait de la source de la légende mais ils le mirent en garde, l’endroit est effrayant. Puis ils se turent.

Deux semaines de recherche plus tard, Aeroc découvrit ce qu’il cherchait : La grotte du Serpent d’argent.



Il s’approcha de quelques pas et rapidement une aura maléfique l’enveloppa. Un frisson parcouru le Wudang mais il continua tout de même son chemin.
Mon assistant retourna à Yanjing et ouvrit ma tombe. Il y prit mon corps et l’attacha à son cheval pour m'amener à la grotte. Il laissa son cheval à l’entrée, me prit sur ses épaules et commença la descente vers le lieux de ma renaissance.



Après m’avoir approché de la source, il me dénuda et fit glisser mon corps dans l’eau. Une lumière intense envahit aussitôt ce sombre endroit et par réflexe, Aeroc me lâcha pour se protéger les yeux. Je tombai alors au fond du bassin. Lorsque la lumière s’estompa, mon ami me chercha du regard mais ne vit rien. Un court instant passa, puis l’eau se mis à bouillonner et ma tête perça la surface.



A partir de cet instant, j’étais à nouveau vivant, je ressentais l’eau glacée qui ruisselait le long de mon corps, j’entendais les clapots de la chute toute proche et je pus sentir l'infâme horreur de mort omniprésente en ces lieux qui pourtant redonne la vie. Aeroc porta ses mains à ces yeux, il criait qu’il ne voyait plus rien, il semblait avoir perdu la vue. Un malheur n’arrivant jamais seul, la grotte se mit à gronder,  les murs à trembler. En quelques secondes, des centaines de serpents et araignées nous attaquèrent. Je pris alors Aeroc sur mon dos et je tentai de sortir de cet endroit devenu hostile.

Je mis trois heures à chercher mon chemin dans ce dédale avant d’apercevoir la lumière du jour, mais à peine les rayons du soleil m'eurent effleuré la peau je perdis connaissance et m'effondra. Aeroc retrouva son cheval et c’est finalement grâce à lui que nous pûmes rentrer chez nous. Et me voilà donc, bien vivant !


Après son récit, je compris alors pourquoi personne n’a jamais su dire exactement où cette grotte se trouvait. Aeroc qui y s’y rendit ne pourra jamais y retourner sans ces yeux et moi… je ne garderai que le souvenir de cette caverne dégoûtante, mais n’en connaîtrai jamais le chemin. Qu’importe je suis de retour parmi les vivants et je suis éternellement reconnaissant envers Aeroc, il a sacrifié sa vue pour me rendre ma vie !


Dernière édition par Stoor le Mer 7 Jan - 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.awbarre.com/index.php?ref=18381
Stoor
Bambou Rigide
avatar


Messages : 138
Date d'inscription : 17/12/2013

Profil AoW
Ecole: Confrérie Tang
Talent: Calligraphie
Métier: Joaillier

MessageSujet: Re: L'assassin aux mains de jade.   Dim 20 Juil - 21:22

Les ravages d'une nouvelle guerre semblent avoir détruit le reste des notes qui composaient l'ouvrage que vous tenez entre vos mains... L'histoire de Stoor, l'assassin aux mains de jade n'a pas de fin.

Alors que vous fermez le livre pour le remettre sur son étagère, vous apercevez une vieille page qui dépasse. Curieux, vous la saisissez et vous appréciez le dessin qui y figure...



Une inscription se trouve au dos :
"... meilleurs souvenirs commencèrent par cette rencontre chez les Emeis... *la page est partiellement brulée* ... j'intégrai alors le fameux clan Okami... *les mots manquants empêchent la compréhension de la phrase complète* ... ma tristesse fut grande lorsque je dus quitter mes amis."

Perplexe, vous replacez la feuille après la page annonçant le chapitre III et vous rangez cet écrit ancien de 600 ans à sa place.
Après un instant de trouble, vous quittez la bibliothèque pensif.

Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.awbarre.com/index.php?ref=18381
Hoojicha
Coeur de la Meute
avatar


Messages : 4593
Date d'inscription : 16/11/2013

Profil AoW
Ecole: Emei
Talent: Chanteuse dans le désert
Métier: Herboriste

MessageSujet: Re: L'assassin aux mains de jade.   Mar 22 Juil - 9:44

Alors que l'automne est encore loin, une feuille vole et fait son chemin, c'est un fragment de parchemin, un enfant lui court après mais c'est une Emei qui s'en saisit, entre ses mains l'encre déroule une calligraphie.
Elle lit et s'emplit des pleins et des déliés qu'une main de jade a su tracer.
Tandis qu'une larme étincelle au coin de l'oeil, elle roule le papier, l'enfouit contre son coeur et reprends le court de son destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xiaoyip
Louveteau Sauvage
avatar


Messages : 482
Date d'inscription : 07/12/2013
Age : 35
Localisation : ce plat pays.. qui est le mien

Profil AoW
Ecole: De la vie
Talent: pfiouu *en construction*
Métier: Artisan

MessageSujet: Re: L'assassin aux mains de jade.   Mar 22 Juil - 11:17

*L'homme a la flute de jade se mets a jouer une mélodie mélancolique les larmes aux yeux que a fierté lui fait retenir*

Adieu mon ami j'èspere que ta route trouvera le chemin de la paix, soie heureux dans tes futures entreprises!

Ma vison sur le clan tang aura a jamais étée changée grâce à toi et je t'en remercie

Hrp: à bientot Gauthier au plaisir de te revoir un jour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linbi
Loup Apprivoisé
avatar


Messages : 671
Date d'inscription : 09/02/2014

Profil AoW
Ecole: Ecole des Arts
Talent: Perfide et curieuse
Métier: Herboriste

MessageSujet: Re: L'assassin aux mains de jade.   Mar 22 Juil - 14:17

*Se baisse respectueusement, tentant vainement de contenir ses larmes le visage tantôt boudeur; tantôt en colère. Les choses n'étaient guère agréable ces temps-ci et ce n'était pas ces départs qui allaient améliorer les choses. A peine avait-elle réussit à se faire à l'idée du départ du respecté Kaicho Goshu-sama, que stoor suivait le même chemin, sans doute pour d'autres raisons.*

Gh ...

*Linbi serre son bâton se mordant les lèvres pour se calmer et remplacer une douleur par une autre puis finit par baisser la tête et respecter cette décision malgré les doutes et les remords qui l'assaillent.*

Baaaka ! Fuzakenjaneyo !!! Je n'ai même pas tu te rendre ce qui t'étais dût...

*La main droite de Linbi, toujours tendue devant elle, serait une feuille manifestement abimée par bon nombre d'accès de colère. Celle-ci la fixa durant quelques minutes... Repensant encore et encore au passé, à Goshu-sama, aux promesses, au temps passés... Puis se fit une raison dans un silence que la nature lui avait accordé durant quelques secondes.*

Usotsuki

*Linbi relacha la feuille pour la laisser s'envoler au gré du vent tandis qu'elle se retourna son bâton à la main et la tristesse suivant ses pas*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanashy
Louveteau Sauvage
avatar


Messages : 393
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 16

Profil AoW
Ecole: Garde impérial
Talent: Ça dépend...
Métier: Tailleur,maître des poison,peintre,chasseur,fermier

MessageSujet: Re: L'assassin aux mains de jade.   Jeu 31 Juil - 20:03

Hors RP : Vous aurez sûrement remarquer mon absence depuis quelque temps et cela pour les mêmes raisons de Stoor. Le jeu ne m'inspire plus autant qu'avant même si jouer avec vous était d'un immense plaisir. Je ne suis pas très bon pour les discours alors je vais droit au but. (C'est dommage que ce merveilleux jeu ne fonctionne pas mieux que ça mais peu être un jour ça ira mieux)

Merci à vous tous et à bientôt peu être (ce n'est pas un Adieu juste un Au revoir)

Constant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'assassin aux mains de jade.   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'assassin aux mains de jade.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Des protèges mains pas cher...
» proteges mains adaptables sur FJR
» Petits problèmes de mains...
» Protéges-mains
» pièces détachées pour protège mains
Panneau de contrôle
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ōkami :: Les terres de Jianghu (Forum RP) :: Le panthéon des Héros-